Aller au contenu principal

Concours

Un poste de chargé.e de recherche en chimie des matériaux cimentaires alternatifs est ouvert au laboratoire CPDM

Les dossiers sont à déposer avant le 18 mars sur la plate-forme du ministère.

Contacts : Thierry Chaussadent, Laetitia Van Schoors

Ses activités de recherche dans le domaine de la chimie et de la physico-chimie des matériaux cimentaires  permettront de traiter des verrous scientifiques essentiels pour le développement de matériaux cimentaires avec des additions alternatives ou de nouveaux matériaux tels que ciments phosphatés, matériaux cimentaires au contact d’environnements spécifiques ou d’autres matériaux (interactions avec des granulats particuliers, avec des biofilms, des matériaux biosourcés, des matériaux polymères, …).

Les activités du-de la Chargé·e de Recherche s’inscriront dans une compréhension des mécanismes physico-chimiques inhérents à la mise en œuvre de ces nouveaux matériaux cimentaires et/ou à leur durabilité dans un environnement donné. Ces recherches nécessitent une compétence en chimie et microstructure des matériaux minéraux, thématique complémentaire à celle de plusieurs chercheurs du laboratoire CPDM. Il s’agira (i) de comprendre l’impact des caractéristiques chimiques, physico-chimiques et morphologiques des composés initiaux sur les performances des matériaux finaux en terme de durabilité, (ii) d’améliorer leur compatibilité en agissant par des traitements appropriés sur les mécanismes d’interactions afin de proposer des solutions pérennes et (iii) d’évaluer toutes les composantes de l’industrialisation de ces nouveaux matériaux (impact environnemental, recyclage en fin de vie,…).

La personne candidate doit être titulaire d'un doctorat en chimie/physico-chimie des matériaux minéraux, notamment cimentaires, ou pouvoir justifier d’un niveau équivalent, en particulier pour les candidat·es étranger·ères (publications, participation à des projets, enseignement). Les compétences attendues sont la connaissance (i) des mécanismes réactionnels liés aux matériaux cimentaires et à leur durabilité, (ii) de la compatibilité entre composés et (iii) des outils de caractérisations physicochimiques. Le candidat devra avoir une appétence pour le travail expérimental. Des connaissances en modélisation des interactions physico-chimiques liées aux matériaux cimentaires seront également appréciées.

Toutes les informations dans la fiche de poste